Mots-clés

, , , , ,

Drôle hein ?

Hier, j’ai fait mes séances natation/spinning comme d’habitude. La différence c’est que je n’ai pas ressenti la fatigue. Pourtant j’ai bien nagé et j’ai bien pédalé.

J’ai fait du fractionné en natation sur 1500m, comme un vrai poisson dans l’eau et pour le spinning, je me suis étonnée. J’ai pu suivre niveau et vitesse sans trop de difficulté. Je ne sais pas trop, j’ai dû boire une potion magique sans m’en rendre compte…

Mais encore… aujourd’hui, je suis allée diner avec des amies. J’ai pris un verre de vin et surprise: je n’avais aucun malaise. Rien. On a pris du vin espagnol alors je me demande si c’est le vin français qui me crée des problèmes ? Parce que oui, il ne m’est jamais venu à l’esprit d’acheter du vin autre que français. Allez savoir pourquoi…

Sinon, peut-être que je suis guérie d’un mal qui m’était inconnu ???

Bon… pour le sport, je connais la réponse en partie : je mange bien. Au début de mon changement de rythme, j’avais lésiné un peu côté nourriture, dans l’espoir évident de perdre du poids (chut! on ne le criera pas sous toutes les portes…). Mais depuis que j’ai ressenti les grosses fatigues aux lendemains de mes entraînements, j’ai changé mon alimentation. Il se peut aussi que je sois actuellement plus habituée à mon rythme. Et donc, le corps se fatigue moins.

Je n’en sais rien mais, je me sens bien c’est l’essentiel.

Advertisements