Mots-clés

, , ,

Mais comme moi, vous ne voulez pas payer cher ? Vous avez raison.

L’autre jour, c’était notre sujet de discussion dans un groupe. Un mini groupe mais un groupe quand même!

Il y a quelques règles à suivre si on ne veut pas se ruiner en suivant la mode. Oui, parce qu’il s’agit de « suivre une mode ». On suit la vague, en quelques sortes. Mais si on suit la vague aveuglément, le portefeuille peut en pâtir. Simple.

Alors voici que voilà quelques règles à suivre :

  1. Acheter le moins cher possible
  2. Ne pas avoir honte d’acheter le moins cher possible. J’étais ébahie lorsqu’une femme me disait qu’elle a honte d’acheter dans les liquidations. Mon Dieu… ‘Scusez Madame mais vous êtes la dinde grasse des manufacturiers de vêtements! Vous déplumer est tellement facile!
  3. Acheter plein pot (sans réduction) seulement dans deux cas :
    1. Urgence: Un mariage, un baptême, l’anniversaire de votre divorce :/ et il vous manque un foulard, une robe, une paire de chaussures et que sais-je…
    2. Les classiques : Les coupes et styles classiques durent longtemps, très longtemps. Aucun problème même si c’est cher. Vous allez le porter longtemps.
  4. Pour la frime, à moins d’être la fille ou le fils, bref un descendant de Rockefeller, allez tout droit dans les points rouges. C’est à dire, les liquidations, les rabais. Sachez que la mode, la vraie, ne dure qu’une saison. À quoi bon perdre votre argent là dedans ?
  5. Mais… sachez aussi que la mode, la vraie, peut durer plus d’une saison… Ce qui veut dire, les liquidations de fin de saison peuvent se porter l’année suivante « au minimum »! Et ça ne contredit même pas mon point 4. <rire>
  6. Faites quand même gaffe puisque plusieurs points rouges peuvent former un gros trou dans un portefeuille.
  7. Sachez qu’une mode revient.
  8. Finalement, sachez qu’il n’y a plus de vraie mode… chacun s’habille comme ça lui plaît mais il est évident qu’il faut avoir « la touche » pour les combinaisons.
  9. Madame peut bien être Monsieur dans tout ce que je viens d’écrire.

J’espère avoir aidé un peu.

Publicités