Mots-clés

, , , ,


Hier, on a fait le Rocky par le « rouge » (8.69km ; 613 cal ; environ 2h51 dont un arrêt durant l’ascension et une pause au sommet). Je dirais, un parcours intermédiaire (-). C’est vers la fin de la montée qu’on a besoin de faire un effort. Pour le retour, on a pris un autre sentier moins abrupt puisqu’un des participants avait un problème de genou. Le mien a par contre bien tenu. Je me suis aidée de mes bâtons.

Parlant de bâtons, c’est mon premier essai. Pour une montée, les bras travaillent et l’utilisation des bâtons facilitent l’ascension. Pour la descente, ils aident à supporter les genoux. J’ai des bâtons « caméléon », je les ai acheté pour faire de la raquette mais je peux les utiliser pour de la randonnée également. Il suffit d’enlever les rondelles.

Sinon, je suis contente des mes bottes de randonnée (Elios mid gtx 3W de Salomon). J’ai fait maintenant plusieurs sorties d’une demi journée et tout est parfait. Pas d’ampoule, pas de choc vs orteils, elles s’agrippent merveilleusement bien tant en ascension qu’en descente.

Pour ce qui est de mon gillet/sac d’hydratation (Salomon XT Advanced Skin S-Lab 5), également contente. Juste assez pour faire de la CAP, je ne remplis le sac qu’à moitié d’eau, et parfait pour les randonnées d’une demi à une journée. Il y a assez de place pour un ou deux fruits, quelques barres tendres, cellulaire, clés et un peu plus. Pour une randonnée plus d’une journée, il faudra changer d’équipement.

Un bémol, lors de ma sortie de 20k de randonnée (plat/faux plat), j’ai ressenti un léger tiraillement au niveau de mon lombaire… trop lourd ou la fatigue ? Par contre, lorsque j’ai fait la même distance dont une partie CAP, je n’ai rien ressenti.

Advertisements