Mots-clés

, , , , ,

Ça fait longtemps que je n’ai pas donné de cours de natation. Je viens de reprendre. Je le fais par passion et non pour l’argent. D’ailleurs, mon élève est une connaissance. C’est donc du bénévolat. Je trouve tout simplement dommage qu’un adulte ne sache pas nager.

La première étape est toujours de savoir quel est le niveau exact de l’élève. Tout commence par une discussion. Est-ce qu’il a peur de l’eau ? Est-ce qu’il a déjà suivi un cours ? Etc.

Pour le premier cours, j’ai toujours souci que l’élève soit déçu. Parce qu’au premier cours, mon but est de lui faire comprendre comment respirer et comment arriver à flotter.

Généralement, les débutants ont tendance à s’essuyer le visage avec la main dès que sa tête sort de l’eau. Avez-vous déjà vu un nageur expérimenté le faire à chaque respiration ? Non. Je tente donc de leur faire comprendre qu’ils doivent oublier ce geste. Une respiration, c’est l’expiration dans l’eau (par le nez et par la bouche), suivi de l’inspiration hors de l’eau (évidemment). Personnellement, j’ai tendance à retenir ma respiration. Ensuite, j’expire lentement par la bouche et par le nez. Sauf, si j’utilise mon pince-nez. Dans ce cas, j’expire seulement par la bouche.

Le deuxième point, c’est la flottaison. C’est un point qu’il faut maîtriser avant tout apprentissage des mouvements. Mais voilà… pour pas que le cours soit trop « platte », je fais faire à l’élève, un ou deux mouvements de brasse (bras et jambes). J’intègre aussi la planche mais une ou deux fois seulement. Je n’aime pas trop la planche puisque, l’élève a tendance à s’appuyer dessus et se crispe.

Pour la flottaison donc, je demande à l’élève de faire une poussée à partir du bord, vers l’avant, dans le but de flotter en surface et en tentant de relaxer le plus possible. Généralement, l’élève se crispe au début de l’exercice. C’est en répétant l’exercice qu’il arrive à se relaxer et finalement, à flotter.

À la fin du premier bain, mon élève se crispe moins et flotte plus ou moins. Pour le savoir, je la soutien parfois avec mon bras, au niveau de son ventre lorsqu’elle est allongé en surface. Quelques fois, je ne sens pas de poids, ce qui veut dire qu’elle flotte. Il y a encore matière à amélioration.

Les exercices de respiration et flottaison vont être repris au prochain bain. Je vais rajouter un autre exercice… Le but sera l’aisance dans l’eau.

Publicités