Mots-clés

, ,

Bon… je n’ai pas inventé le mot et je ne l’ai pas trouvé toute seule non plus. C’est le fruit d’une recherche de longue haleine qui a abouti sur Wikipedia

Ben quoi ? J’ai bien le droit non ?

Mais voilà, je ne dors pas. Heureusement que ça ne m’arrive pas souvent. Je me demande ce que je vais faire demain pour le boulot ? Il est 2h du matin mes amis!

Je viens de me faire chauffer une tasse de lait. Je ne sais pas trop ce qu’il y a dans le lait chaud mais pour moi, ça marche. Une tasse de lait et hop! Au dodo…

Bon… vais changer de sujet. J’ai vu ceci sur lapresse.ca :

« Êtes-vous satisfait du projet de charte des valeurs québécoises soumis par le ministre Bernard Drainville?

  •  Très satisfait
  •  Assez satisfait
  •  Peu satisfait
  •  Très insatisfait »

Et pourquoi il n’y a pas un choix de réponse « DeKessé » ? Parce que sincèrement, j’ai l’impression que c’est encore une histoire de bras de fer entre les politiciens, c’t’affaire…

Charte des valeurs… Jamais entendu ça moi de toute ma vie. Me semble que les valeurs ne  s’apprend pas, ça s’acquiert automatiquement dès la tendre enfance, à l’école, dans la famille et avec l’entourage. Ce n’est pas après X années qu’on se réveille pour édicter des valeurs et en faire une liste.

À mon avis, l’immigration s’est complètement planté. Parce qu’au fond, ce sont les musulmans qui sont directement concernés si on ne parle pas des autre minorités ayant des religions exhibitionnistes. Scusez le terme mais c’est comme ça que je le vois. Les signes religieux sont tout simplement exhibés. Les signes religieux démontrent l’appartenance. Il y a affirmation. Ohlala… et là, les laïques se sentent bien petits puisqu’ils n’ont rien à exhiber. Je suis laïque, je ne peux pas le démontrer. Alors je vais faire une liste que je vais appeler mes valeurs… que je vais exhiber. Ayoye… ça va pas mon affaire.

Non non… à vrai dire, je ne suis pas laïque. Je suis bel et bien chrétienne. L’autre jour, j’ai entendu dire qu’on souffre de crétinisme mais là, c’est une autre question.

Bon… j’ai fini ma tasse, m’en vais au dodo. Je vous laisser mijoter avec tout ce blabla.

 

 

 

 

 

Publicités