Mots-clés

, , ,

Parfois, je me sens comme une fumeuse essayant d’arrêter de fumer. Une tentative, la reprise. Un tentative, la reprise etc. Non… ce n’est pas comparable.

J’ai donc repris la natation. Cette fois-ci, pour de bon. Je ne me rappelle plus la dernière fois où j’ai nagé. Je pense, vers la fin de l’été dernier, à la Piscine Lévesque 955, rue Marie-Anne Est à Montréal. Ça, c’était lorsque j’étais écoeurée du Centre Sablon. Après, plus rien.

En fait, toute chose a au moins une explication, on le sait. Chaque explication dépend de la personne qui tire la couverture vers elle. De deux choses l’une, on est honnête et on dit la vérité sinon, on est malhonnête et on contourne la vérité. Ce qui veut dire en langage simple, on ment. Mais personne n’est idiot, tout se sait à la longue. Méfiez-vous donc. (Mon Dieu… je suis entrain de philosopher!)

De mon côté, mon arrêt est un concours de circonstances. J’ai déménagé plusieurs fois en 6 mois. Un peu comme une itinérante en bon Québécois ou une SDF en bon Français… Et je ne suis ni l’une ni l’autre. Quoique… Je revendique mon statut de Québécoise-Canadienne par adoption territoriale ou Canadien Franco-Malgache mais, je ne suis pas française, je parle juste le français. La liste va être longue et je ne suis pas sûre de pouvoir démêler tous le noeuds, si je continue dans ce sens… Bref, ceci explique donc cela. Vous me suivez ?

Revenons à nos moutons ou plutôt, revenons à nos poissons.

Après mon dernier déménagement donc, j’ai du me chercher un centre sportif pour la natation et le spinning. J’étais partagée entre la Cité du Sport à Terrebonne et le Centre Récréoaquatique de Blanville. Il m’a fallu cogiter avec moi-même et mon travail pour finalement décider pour Terrebonne. C’est une belle piscine, je dois l’avouer.

Pour ce qui est du spinning, je cherche encore… Pour l’instant, rien de bât Regina Assumpta à Montréal mais comme je ne suis plus une montréalaise, le compte est vite fait. Quoique… Si je ne trouve vraiment rien de potable, il se pourrait que je fasse un retour à cet endroit. Ce serait alors seulement durant la semaine, après le boulot. On cogite encore, moi, moi-même, et mon travail.

Je vous disais donc, j’ai repris la natation. Ça été long à expliquer. ‘Scusez, je me fais vieille, je radote.

J’ai fait 3 x 200m trois nages. Ce qui veut dire :

50 Crawl – 50 Brasse – 50 Dos – 50 Brasse (2x)

50 Crawl – 150 Brasse (1x)

Pourquoi j’ai changé pour la dernière session ? Puisque j’ai ressenti un léger tiraillement du côté de mon épaule à problème. De plus, il paraît que la brasse est la nage qui dépense le plus de calories (après le papillon, on s’entend), alors autant en profiter. Cette théorie peut être vraie mais en fractionné seulement ou bien, pour un nageur qui est également bon dans ces 3 nages.

Si on exclue le fractionné, je dirais après le papillon, la nage qui dépense le plus de calories sera celle où on y met le plus d’effort en la pratiquant. Dans mon cas, ce serait le Crawl puisque je suis une Brasseuse. Je peine à faire une longue distance en Crawl.

Après les 3 sessions de 3 nages, j’ai fait 100m Dos (jambes) + 50m Crawl (retour au calme).

Au total, 750m. Je trouve que c’est bien pour une reprise.

Advertisements