Mots-clés

, ,

La-Petite-Robe-Noire-de-Guerlain-élue-publicité-de-l-année-20123-e1365444231747

Crédit photo : TikerStyle

C’est encore l’histoire d’un site de rencontre. Plus exactement, l’histoire d’un homme avec qui j’ai discuté sur un site de rencontre. Discuté, c’est beaucoup dire!

Bien que j’ai vraiment envie d’avoir un homme dans ma vie, je suis très passive dans ma recherche. Je m’inscris sur un site et j’attends… Il faut dire que je commence à trouver l’attente longue. Très longue.

Quelques fois, puisqu’à mon âge les hommes préfèrent les plus jeunes, quelques fois donc, je reçois des messages.

Un homme dont le profile correspond plus ou moins à ma recherche m’a donc envoyé un petit message.

Il me disait alors qu’il préfère rencontrer au plus vite. Je n’ai aucun problème avec ça. Je n’aime pas non plus m’éterniser avec des ping-pong de messages.

Il m’avait laissé son cell (numéro de portable, pour les hors Québec). J’ai appelé.

Savez-vous quoi ? Je l’avais appelé alors qu’il préparait son souper ou je ne sais plus quoi… Il me disait alors de le rappeler plus tard. D’accord… Puis… Il m’avait posé cette question. La question qui tue : Es-tu une noire ?

Sur le coup, j’étais déstabilisée. Une noire ? Je ne savais pas trop quoi répondre à cette question. J’avais une perception assez négative par rapport à sa question. Genre… Es-tu un humain ou une noire ? Scusez… J’ai répondu n’importe quoi et je lui avais dit que je le rappelle plus tard.

Moi, j’appelle toujours avec un téléphone anonyme. Il n’avait pas mon numéro. Plus tard, j’avais reçu un message : « Je suis disponible, tu peux m’appeler ».

Ah oui… Tu es disponible ? F*!

Advertisements