Mots-clés

, , ,

Aujourd’hui, je vous fais part de ma compréhension (ou plutôt de mon incompréhension) des sites de rencontre. Pas que je n’ai rien d’autre à faire mais j’ai comme un petit trou dans mon agenda en attendant l’installateur de mon chauffe-eau. C’est comme dans mes avant-rencontres, je ne peux pas me concentrer à faire autre chose à part écrire. Stress s’en faut.

J’espère que vous ne m’aviez pas cru. Contrairement à ce que je viens d’écrire, je n’ai jamais ressenti de stress avant une rencontre. Parce que je sais que je vais rencontrer un humain. M’enfin… humain en apparence.

Savez-vous quoi ? Moi, ce n’est pas la rencontre qui me pose souci, c’est plutôt le virtuel suivi de l’après virtuel et bien évidemment, le lien entre le virtuel et le réel. Il y a quelques choses dont je suis incapable de suivre dans le processus. Aujourd’hui, j’ai compris le pourquoi ou du moins, le début du pourquoi.

Les sites de rencontre ont été inventés par des geeks et des nerds. Généralement, une bonne partie de cette « gang » vit dans une bulle et s’amuse à longueur de journée à jongler avec la logique. Ils en trouvent une jouissance hors du commun. S’amuser avec la logique… faut-il être fou…

Donc, comme ils sont souvent dans leur bulle, ils ne savent pas trop comment entrer en contact avec l’autre sexe. De ce fait, ils ont inventé les sites de rencontres avec leur logique que personne, à part eux, ne comprend. Évidemment, ils ont trouvé les moyens pour embarquer tous les célibataires de ce monde mais ils n’ont pas encore compris qu’avec leur cerveaux disjonctés, l’idée ne marche pas pour le commun des mortels. Je vous donne un exemple.

Je suis inscrite sur un site de rencontre. À quoi bon vous le cacher ? Sur ce site, il y a une section « Affinités ». Ce site donc, avec leur soi disant méthode cartésienne déductive (ou appelez-le comme vous le voulez), sait avant moi, quelles sont les hommes qui me sont compatibles. Mais encore… voilà quelques semaines, ils ont sorti une section « Ultra-affinités »! Parce que la première section était le jet d’apprentis Geek-Nerd j’imagine ?

Désespérée de ne pas trouver l’homme à ma taille, l’homme de taille ou l’homme bien taillé, je me suis prise à leur jeu. J’ai décidé de rencontrer quelques personnes dans les deux sections. Un seul se rapprochait bêtement de mon idéal mais il ne m’a pas rappelé <rire jaune>… Et comme je suis encore de la vieille école, je ne l’ai pas rappelé non plus.

Mon constat est faible et sans conséquence : Même ma mère qui a vécu avec moi durant presque 30 ans (oui, c’est comme ça chez nous), ne sait pas quel homme est bon pour moi alors les geeks et les nerds… ne nous surestimez pas.

Un ou une partenaire de vie, ça se trouve dehors et non derrière un écran, enchaîné avec des fils tordus autour d’un câble et de champs magnétiques, entre quatre murs.

  • Un homme qui n’insiste pas n’est pas intéressé.
  • Une personne qui ne pose pas de questions n’est pas intéressé.
  • Un homme qui ne propose pas de payer la facture n’est pas intéressé sinon, c’est un radin.
  • Une personne qui accepte de se faire payer la facture du premier coup est une profiteuse.

Je suis d’accord avec ces 4 points. En avez-vous d’autres ?

 

Publicités