Mots-clés

, , , , , , , ,

Je fais toujours du sport pour le plaisir. Il y a une semaine, je me suis inscrite à un entraînement de course à pied (CAP). C’est un plan pour un demi marathon. Pourquoi cette inscription ? Parce que je trouve que je n’avance pas ou j’avance mais avec une certaine lenteur et je suis impatiente.

J’ai n’ai pas d’entraîneur en tant que tel, c’est un plan qui est sur RunKeeper. Il y a 80 séances jusqu’au kilométrage faditique : 21.1 km. Jusqu’à présent, la plus longue distance que j’ai faite est 15 km en CAP sans arrêt. Je ne fais pas cette distance à chaque sortie, qu’on se le dise…

C’est un plan classé « intermédiaire » mais je le trouve un peu trop dur… Malheureusement, il n’y a pas d’autres plans proposés par RK.

Je me pose actuellement la question : Est-ce vraiment par plaisir que je cours ou est-ce que je recherche autre chose ? Il m’est difficile d’y répondre. En pleine séance, si je parle de ce plan, je suis contente de me donner à 100%.

La distance, pour le moment, n’est pas un problème puisque je cours déjà du 15. Par contre, il y a des parties où j’ai voulu arrêter. En fait, je n’ai jamais fait du fractionné genre 5x3min ; 6x400m… et ce n’est que le début. Ce sont donc les fractionnés qui me font la vie dure. Mais à bien y penser, c’est ce qui devrait me permettre d’améliorer ma performance.

À la fin du 6x400m, j’étais vraiment fatiguée. C’était ma première semaine et j’ai eu droit à 4 sorties. Une séance tous les deux jours.

Semaine 1 ; demiM

La semaine prochaine, il y aura seulement trois sorties [sourire…]

Maintenant, mon problème réside dans la combinaison CAP/Natation puisque cette semaine, je n’ai pas nagé et je n’aime pas ça. Il me faudrait pouvoir nager entre les séances de CAP mais aurais-je assez de force pour maintenir ce rythme ?

Ma solution serait d’intégrer petit à petit la natation dans ce programme. Une séance par semaine puis deux ? Aucune idée encore mais, je n’ai pas envie de délaisser la natation.

Alors pour tout vous dire, oui je fais du sport pour le plaisir. C’est sans contredit.

Publicités