Mots-clés

, , ,

Je refais surface avec ce texte…

Vous savez que j’ai de la difficulté à suivre un régime. Je fais donc du sport pour compenser ma gourmandise. C’est une moitié de vérité puisque, j’aime faire du sport. Ce n’est donc pas seulement pour compenser…

Vous savez aussi que j’ai eu un accident voilà un peu plus d’un an. Depuis cet accident, j’ai beaucoup réduit mon activité physique, ce qui a augmenté de beaucoup mon poids. Je me suis tuée à tenter de réduire ce dernier. Rien n’y faisait. Je descendais à 59kg pour revenir à 62. Du yo-yo. Mon poids normal est 56/57kg. Vous voyez le problème.

Comme vous le savez (encore une fois), je surfe sur le net lorsque j’ai des questions sans réponse.

J’y ai remarqué le « fasting ». Méthode pour « sécher », utilisée par les messieurs et les madames « muscle ». Rassurez-vous, je ne fais pas du bodybuilding [rire…].

Il y a aussi le jeûne intermittent qui est à la mode, ces derniers temps.

J’ai lu et analysé le tout et j’ai décidé de jeûner, une fois par semaine.

Résultat : Ça marche. Depuis fin mai, j’ai perdu 4 kg. Ces deux dernières semaines, j’étais en vacances. J’ai donc mangé de tout, sans retenue. Résultat: mon poids reste stable.

J’ai repris « mon régime » aujourd’hui. J’ai jeûné sans problème.

Pourquoi j’ai pris cette décision ? J’avais remarqué que je suis incapable de réduire la quantité de nourriture que je mange. Une fois que je commence à manger, je n’arrive plus à me retenir. Les régimes « normaux » et le jeûne intermittent ne sont donc pas pour moi. Par contre, tant que je ne commence pas à manger, je peux supporter 24h et plus, sans nourriture. Notez que durant mon jeûne, je bois eau, café et thé.

En plus du jeûne, je surveille mon alimentation durant les 5 jours suivants : beaucoup de fruits et légumes et j’oublie les sucreries (chocolat, biscuits, etc.). Le 6è jour, celui avant le jeûne, c’est la relâche. Je mange tout ce que je veux (pizza, gâteau, crème glacée, chocolat, biscuits, etc.). Il se trouve qu’en une journée, je n’ai pas le temps ni la place dans mon estomac, pour manger le tout [sourire…].

Avant les vacances, j’ai remarqué une baisse de mes allergies (urticaires). Malheureusement, elles ont repris durant les deux semaines où j’ai mangé de tout.

Durant mes vacances, j’ai remarqué la sensation de satiété après un repas, chose que je n’avais pratiquement plus avant ce régime. Je me suis surprise à me dire « ça suffit, je n’ai plus faim ». Un grand changement!

Alors voilà, j’espère que ces informations pourront vous aider.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

 

Publicités