Mots-clés

, , , , ,

Un mois et demi sans bouger. C’était la prison. J’exagère à peine.

C’était difficile de reprendre la CAP. Ça fait deux semaines que je me suis dit « j’y vais » mais… je n’avais pas l’envie. Du tout.

Pourtant ce matin, je ne sais pas trop ce qui m’est arrivé. Je me lève, il y a du soleil dehors. Je me change, vérifie la météo : -30c avec facteur vent. J’ai jamais couru à moins 30… J’ai pris un mini morceau de banane, ajuste mon sac à eau, vérifie si mes vêtements vont tenir le froid et je suis dehors.

3 minutes de course. Le vent glacial me brûle le visage. Je suffoque un peu. Je suis face au vent. Je change de parcours, dos au vent. Ça va mieux, beaucoup mieux.

Je continue, lourde. À mon avis, je ne ferais pas 2 km… je me sens trop lourde, je traîne les pieds… Je continue.

2 km… Tout va bien. C’est pas la Ferrari mais ça va. Je pense que j’ai un peu trop chaud et mes habits me gênent. Faudrait que j’y pense à ma prochaine sortie sous froid intense…

3 km… je tiens le coup. Je continue. 4 km… je vais bientôt m’arrêter.

5 km. C’est l’arrivée. Contente et ravie d’avoir expérimenté une course sous froid intense. Finalement, c’est très faisable !

Comment s’habiller (suite)

-30 à -25 (avec facteur vent) :

  • 3 Top manche longue (un dry-fit, un en laine et un avec capuchon)
  • coupe vent doublé avec manche (mes manches ne sont pas doublées)
  • 2 collants (un normal et un épais)
  • 1 pantalon coupe-vent
  • gant spécial pour le froid (mitaines fines dans mon cas)
  • Manches longues spéciales en plus des mitaines
  • bandeau pour les oreilles
  • masque pour le nez et la bouche.
  • Ne pas oublier les lunettes, les crampons et les chaussettes en laine!

-18 à 10

Publicités